Trading : qu’est-ce que le métier de trader ?

Malgré les mises en garde répétées émises par l’Autorité des marchés financiers, les sociétés de trading ne cessent de croitre. Quoi qu’il en soit, on peut dire que le métier de trader a une utilité économique comme tout autre métier. Focus sur ce métier singulier.

Tout d’abord qu’est-ce que le trading ?

Il existe de nombreuses activités de trading à savoir le trading pour compte propre, le market making et le trading de flux. Ces catégories peuvent comporter différents sous-jacents (généralement le crédit, les actions, les devises et les taux d’intérêts …)

Le trading pour compte propre consiste à allouer un certain montant de liquidités aux traders. Ces derniers vont prendre des positions en minimisant les risques pris comparés aux gains escomptés. C’est l’activité qui est sans doute la moins légitimée mais elle ne représente qu’une faible part des activités de trading.

Dans un trading de flux, le trader reçoit des demandes de prix pour les produits qu’il traite. Cette activité représente une part beaucoup plus importante du trading. Les demandes de prix proviennent de clients du type grand groupe du CAC 40, asset manager, par exemple. Les clients veulent un prix sur des produits pour la simple et bonne raison qu’ils ne veulent pas prendre le risque qu’une monnaie baisse par rapport à une autre. Ils veulent donc se couvrir contre une telle baisse.

Quant au market making, il s’agit d’une activité de trading de facilitation. Les traders ont pour tâche de proposer des prix à longueur de journée sur certains produits. Cela permet au marché d’être assez liquide afin d’éviter des mouvements trop dangereux.

Le métier de trader.

Avant de devenir trader, il faut d’abord connaître les missions quotidiennes de ce métier. Dans une définition simple, le trader est un grossiste dont la mission consiste à fournir de la liquidité sur les marchés. Ce sont donc des teneurs de marchés ou des market makers. De manière concrète, lorsqu’un client appelle une banque pour l’achat ou la vente d’un titre, il est orienté vers le trader qui va lui fournir un prix d’achat ou de vente. Un trader va gagner de l’argent à l’aide de la marge (spread) entre son prix d’achat et son prix de vente.

Les prop traders, deuxième type de trader vont trader l’argent de la banque de façon spéculative. Ils ont pour ambition de dégager des bénéfices pour la banque. Le prop trader tend à disparaître dans les banques depuis la crise des subprimes et travaille désormais pour les fonds de placement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *