Tout sur le métier de l’expert-comptable à Bruxelles

Pour devenir expert-comptable, il faut suivre des études particulières concernant la comptabilité et la gestion. C’est l’un des métiers les plus indispensables dans le domaine de la gestion d’entreprise. Il permet de voir et de suivre de près la situation financière d’une institution ou d’un organisme quelconque. Un expert-comptable Bruxelles peut travailler en tant qu’indépendant. Il peut aussi travailler pour le compte d’un cabinet comptable Bruxelles.

Zoom sur la mission d’un expert-comptable

L’expert-comptable Bruxelles effectue en premier lieu le contrôle des éléments comptables et fiscaux de ses donneurs d’ordre. Ensuite, il donne des conseils concernant la gestion de leurs entreprises.

Avant d’analyser la gestion au sein de l’entreprise en question, il réalise une revue des comptes. S’il appartient à un cabinet comptable Bruxelles, il se charge de l’encadrement d’équipe. Dans le cas où il est associé à un cabinet, il assure la direction stratégique.

Toutefois, un expert-comptable n’effectue aucune certification des comptes. Cette mission doit être affectée à un commissaire aux comptes. Celle-ci se fait par l’affiliation dans un cabinet d’audit ou la mise en place de son propre cabinet.

Certains experts-comptables travaillent comme directeur financier dans les entreprises. En moyenne, ce poste permet de toucher 64 000 euros par an.

Qualités et compétences nécessaires

Pour devenir un expert-comptable Bruxelles, il faut remplir un profil défini. En effet, ce métier nécessite non seulement des diplômes spécifiques, mais aussi des caractères particuliers puisque son travail exige une grande personnalité.

Alors pour être embauché à ce poste, il faut être tout d’abord diplomate et avoir un sens relationnel pointu. Pour obtenir toutes les informations nécessaires concernant la gestion de l’entreprise, l’expert-comptable devrait être en bon terme avec tous les membres du personnel de l’entreprise. Il devrait aussi être rigoureux, car son travail nécessite une grande sévérité et une intransigeance. Des connaissances dans le domaine commercial, fiscal et juridique sont indispensables.

Mais pour bien comprendre les métiers de ses clients, ce professionnel doit avoir une adaptabilité aigüe.

Diplômes et formations requis

Habituellement, les experts-comptables sont titulaires d’un diplôme d’expertise comptable ou DEC. Mais avant d’obtenir ce titre, il faut valider le DSCG ou diplôme supérieur de comptabilité gestion. Il doit également faire trois années de pratique en tant que stagiaire.

Ils sont inscrits au tableau de l’ordre des experts-comptables. Depuis juillet 2013, les personnes qui ont un certificat d’aptitude aux fonctions ou CAF peuvent présenter le DEC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *