Sur les traces des cultures péruviennes, des codes vestimentaires aux spécialités gastronomiques

Faisant partie des pays de l’Amérique du Sud qui a su garder l’authenticité, tant au niveau culturel que dans le mode de vie des habitants, le Pérou est une destination phare pour les touristes amateurs d’histoires. Les nombreuses festivités et célébrations qui se tiennent dans les différentes cités de cette contrée témoignent l’importance des us et coutumes pour les péruviens. Cet aspect se remarque également dans les codes vestimentaires de certains villages, portés par le peuple andin même dans le quotidien, comme le Quechua. Par ailleurs, le Pérou se distingue aussi par ses cuisines, héritées d’une variété étonnante de groupe ethnique qui ont façonnés les habitudes des générations d’antan, jusqu’à l’époque actuelle. Selon les analyses des chercheurs, le Pérou est l’une des nations qui possèdent un nombre incalculable de recettes succulentes et attrayantes en Amérique du Sud. Tout un éventail de programme attend les villégiateurs une fois qu’ils entament un périple à travers une randonnée évasive dans le cœur des traditions péruviennes. D’ailleurs, la convivialité de ce peuple constitue un atout majeur pour une immersion remplie de surprises dans leur coutume.

Les tenues péruviennes et leurs facettes cachées

Fervents éleveurs d’animaux typiques qui vivent dans les montagnes des Andes, les Péruviens ont toujours su maîtriser le tissage des laines de Lama et de l’Alpaga. Ces pelotes ont ensuite été imbibées de teintes intenses pour leur fournir d’habillements et de couvertures. Ces tenues traditionnelles sont très appréciées par les Quechuas. Un peuple amérindien qui a occupé la cordillère des Andes autrefois. Ces tribus se répartissent actuellement dans plusieurs nations, dont le Pérou, la Bolivie et l’Équateur. Accoutumés aux froids des altitudes, les Quechuas enfilent des vêtements épais, généralement masqués par de grandes écharpes brodées avec des couleurs vives. Les hommes de cette société ne sont pas en reste, ils portent habituellement des larges ponchos, ornés de motifs géométriques ou de traits nuancés par plusieurs chromatismes. Ces ponchos sont déployés avec des chapeaux façonnés de la même manière. Les excursionnistes qui sillonnent les villages des Quechuas lors de leur voyage sur mesure au Pérou pourront se procurer de ses habits traditionnels en se rapprochant des artisans.

Quelques suggestions pour se fondre dans les réalisations culinaires du Pérou

Outre les tenues ancestrales péruviennes, cette partie du monde est célèbre par ses richesses naturelles, qui ont fait de ce pays un territoire possédant une variété époustouflante de buffets savoureux, typiques de l’Amérique du Sud. Quelques aliments sont omniprésents dans la cuisine péruvienne, ne citant que la pomme de terre ou Papa, le maïs ou Choclo, le haricot ou Frejol et les piquants ou Ají. Les entrées, les sélections de plats et les desserts diffèrent selon les régions. Mais les plus appréciés sont le Papa à la huancaina pour l’entrée. Une préparation à base de pomme de terre, de sauce fromage et de piments. Pour le plat de résistance, il y a le Pollo a la brasa. C’est du poulet cuit à la braise, avec de la bière brune, un aliment très convoité au Pérou. Toutes ces saveurs s’accompagnent la plupart du temps avec le Helado de lúcuma. Un dessert fabriqué avec un fruit péruvien, la Lucuma. Le Cheviche figure au premier rang dans les marmites des Péruviens, c’est le plat national par excellence de cet état. Il s’agit d’un simple mets à base de poissons, d’oignons et de piments, assaisonné avec du sel et du jus de Lime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *