Renégocier son prêt immobilier : Comment procéder ?

À moins d’être une personne fortunée, solliciter un prêt immobilier est indispensable pour devenir propriétaire. Cette formule permet de disposer d’assez de fond pour acheter une propriété ou pour réaliser de grands travaux. La somme empruntée étant supérieure à 75 000 €, les banques restent très exigeantes quant aux termes du contrat de crédit. Néanmoins, le souscripteur peut demander à revoir les termes de son emprunt de diverses manières.

Pourquoi renégocier son prêt immobilier ?

Le marché du crédit admet aussi des aléas. Selon la situation économique mondiale, des fluctuations des taux d’intérêt sont constatées. Quand l’économie est mal portante, les institutions financières baissent alors les taux pour capter assez de souscripteurs. Au contraire, quand la croissance est au rendez-vous, les organismes de crédits augmentent leurs marges puisque les ménages décident de souscrire à des prêts pour devenir propriétaire par exemple.

Cette situation peut être déroutante pour les personnes qui ont déjà contracté un crédit immobilier. S’ils ont opté pour un prêt à taux fixe et que le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) diminue sur le marché, ils se retrouvent perdants. C’est pour ce genre d’occasion que renégocier son emprunt s’avère conseillé. Cela éviterait au particulier de verser des intérêts élevés.

Renégocier son prêt immobilier : deux alternatives

Renégocier le taux immobilier peut se faire en contactant directement la banque et en exposant sa demande. Des démarches administratives sont prévues puis un rendez-vous est alors organisé pour que le particulier précise ses attentes. Des documents attestant la bonne santé financière du souscripteur doivent être fournis. Le représentant de l’organisme de crédit devra bien évaluer la solvabilité de l’autre partie. Si toutes les conditions sont réunies, un nouveau contrat sera signé.

Quand l’emprunteur a des finances inquiétantes, il vaut mieux solliciter une restructuration de dettes. Cela permettra d’actualiser les taux d’intérêt à appliquer. Par ailleurs, le débiteur pourra toujours demander de réduire ses mensualités. Opter pour ce genre de formule nécessite cependant de la préparation.

En réalisant une simulation rachat de crédits, le particulier saura le type d’offre qui lui conviendra le mieux. Néanmoins, il lui sera possible d’en négocier les termes si besoin est.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *