Pouvez-vous quitter votre banque n’importe quand ?

De plus en plus de particuliers semblent être intéressé à quitter sa banque actuellement. Ce peut être à cause des propositions plus modiques des banques en ligne, ou à cause d’un manque de professionnalisme et de sérieux venant de leur prestataire, voire pour des raisons personnelles. Quoi qu’il en soit, il est certains nombres de démarches à suivre et à respecter pour ce faire.

Oui, quitter sa banque peut se faire à tout moment

En théorie, il est possible de résilier le contrat qui vous lie à votre banque quand bon vous semble. Mais dans la pratique, vous êtes tout de même soumis à un délai de préavis de 30 jours. La demande doit parvenir au siège de votre banque par lettre recommandé ou a déposé personnellement pour éviter toutes déconvenues. Le délai en question court à la date de réception de cette demande.

Ce délai permet de mieux s’organiser, notamment si vous avez souscrit à des systèmes de prélèvements automatiques. Chez certaines banques d’ailleurs, il existe des facilitations proposées aux clients pour l’établissement de ces modifications dans la gestion de compte.

La fermeture de votre compte bancaire n’est pas effective dès le retrait de tous vos avoirs. Il faudra patienter 10 jours pour quitter sa banque. Et il reste possible de demander à ce que le compte reste disponible quelques mois après votre départ de la banque. Cela évite les chèques sans provision ou les accidents de paiements imprévus.

Des frais ? Ça dépend des cas

S’il s’agit d’une résiliation d’un compte courant ou d’une épargne, en principe, les banques vous l’accordent gratuitement. C’est fait en vertu de la loi sur la consommation entrée en vigueur en 2005.

Mais attention, si votre compte n’a pas encore atteint son premier anniversaire, quitter votre banque peut être payant. Il en sera aussi de même pour certains comptes comme le PEL ou le CEL, voire le LDD.

Les frais de résiliations varient d’une banque à une autre. Mais en règle générale, ils avoisinent les 50 euros pour chaque contrat résilié.

Mais attention, la résiliation d’un compte bancaire n’implique pas du tout celle du contrat de crédit. Il suffira de demander un rachat ou de procéder à un nouveau système de prélèvement des mensualités allant de votre nouvelle banque à celle où le prêt est domicilié. Pour ce faire, vous aurez peut-être besoin de l’aide d’un conseiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *