Les règles à suivre pour mener à bien la comptabilité de son entreprise à Saint-Gilles

La gestion d’une entreprise n’étant pas une mince affaire, car conditionnant sa prospérité, il convient d’assurer correctement sa comptabilité. Quelques règles à suivre permettent d’y parvenir sans trop d’encombres. Les voici.

Opter pour un logiciel de comptabilité

À l’ère du numérique, l’usage d’un logiciel de comptabilité est la clé de voûte de la réussite de toute entreprise. En effet, en parallèle avec la tenue obligatoire d’une comptabilité, les fonctionnalités d’un logiciel comptable complet permettent de gérer avec brio la totalité des processus y liés. Il peut toutefois se décliner uniquement en logiciel de caisse ou de facturation ou encore de gestion commerciale. Il peut aussi bien être un logiciel dans lequel saisir les opérations comptables ou un outil de gestion des immobilisations ou encore dédié uniquement à la paie. Dans tous les cas, il est conseillé de le choisir simple d’usage et flexible.

Tenir la comptabilité de son entreprise à jour

La comptabilité d’une société doit également être à jour en temps réel car servant d’outil d’analyse des performances de l’activité exercée. Le faire à des fins fiscales n’est uniquement pas le but, mais aussi en vue des prévisions budgétaires ou servant à pallier les difficultés de trésorerie. Il doit être ainsi pour la comptabilité générale, car déterminante pour l’avenir de l’enseigne. Le mieux est ainsi de prévoir des mises à jour régulières suivant une fréquence bien déterminée en faisant attention à les rendre en adéquation avec l’activité exercée. Cela peut être tous les jours, toutes les semaines, tous les mois, voire tous les ans.

Élaborer un calendrier des opérations comptables

Les obligations comptables ne sont cependant pas les seules tâches incombant aux entreprises. Elles doivent aussi se charger de celles d’ordre juridique, fiscal et social y intrinsèquement liées. C’est le cas pour les déclarations de TVA, celles des résultats, des autres taxes d’apprentissage, formation professionnelle, etc. Il en est de même pour la tenue d’une assemblée générale en vue de la clôture d’un exercice, l’établissement des fiches de paie et des déclarations sociales ou la réalisation des tableaux récapitulatifs annuels des charges sociales. La mise en place d’un rétroplanning des tâches à faire par exercice comptable est de ce fait requise, intégrant des rappels automatiques des dates des échéances importantes.

Séparer compte professionnel et compte privé

La séparation du compte bancaire personnel de celui professionnel conditionne aussi la réussite de sa comptabilité d’entreprise. Les mélanger risque en effet d’exposer le professionnel à des graves sanctions pénales et fiscales, car susceptibles de le faire accuser d’abus de bien sociaux ou d’acte anormal de gestion. Les tâches de l’expert- comptable en seront aussi facilitées, car ne devant pas trouver pour chaque opération une justification professionnelle. Le tout lui fera gagner énormément du temps pour se concentrer sur d’autres travaux à forte valeur ajoutée.

Confier ces travaux à un professionnel en comptabilité

Quoique n’étant pas obligatoire, faire appel aux services d’un professionnel comme un comptable-fiscaliste Saint-Gilles est ainsi conseillé si on arrive difficilement à s’en occuper soi-même. Celui-ci assistera le dirigeant d’entreprise ou vérifiera la comptabilité de celle-ci. Le but est de sécuriser les opérations comptables et fiscales de la société tout en bénéficiant de conseils avisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *