Les particularités des prêts travaux

D’une manière générale, les prêts travaux sont sollicités par les clients dans le but de financer leurs travaux. On entend par travaux les œuvres de réhabilitation, de rénovations ou de constructions. Ce type de prêt peut être classé parmi les crédits consommations. Plus précisément, il s’agit d’un prêt personnel immobilier. Il existe les prêts travaux classiques et les prêts aidés pour travaux. Aussi, le prêt affecté, le prêt personnel et le prêt immobilier.

Les prêts travaux classiques

 

Dans cette catégorie se trouve les prêts personnels travaux, le crédit affecté travaux ainsi que les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat. Le premier est le plus souple par rapport aux fins d’utilisation. L’emprunteur peut utiliser l’argent obtenu à sa propre guise. Le second exige l’existence suivi de l’exécution des travaux. La troisième quant à elle est accordée pour les activités les moins onéreuses.

Les prêts aidés

Ceux-ci englobent le prêt PAS dont l’attribution va selon les caractéristiques sociaux. Le prêt épargne logement qui serait accordé suite à une phase d’épargne. Le prêt conventionné pour la rénovation énergétique.  Similaire au PAS, il est convenu en vue de l’amélioration énergétique et économique des biens immobiliers.

Le prêt affecté

 

Ce type de prêt fait parti des plus sollicités. C’est le premier recours que proposent les établissements bancaires sur  la simulation de prêt rénovation. Le montant qui en découle ne peut être utilisé que pour l’exécution de travaux bien défini.  Cela s’effectue par la présentation de pièces justificatives, notamment des devis et des factures auprès de l’organisme créancier.  Parfois, c’est l’établissement lui-même qui se charge du paiement direct des charges liés aux travaux.

Le prêt personnel

 

Comme on l’a déjà expliqué un peu plus tôt, celui-ci est beaucoup plus flexible. Cette flexibilité s’explique sur le fait qu’aucun justificatif n’est exigé par la banque pour l’obtention du prêt. Dans la mesure où il remplit les conditions, Le bénéficiaire peut ainsi disposer de la somme comme il l’entend.  C’est son principal avantage.

Le prêt immobilier

 

Dans la plupart des cas, ce type de prêt se souscrit pour l’achat d’un bien d’un habitat. Quoique, il peut aussi servir dans le financement des travaux de réparation ou de rénovation. A la différence des autres, celui-ci nécessite les garanties telles que l’hypothèque ou le cautionnement. L’emprunteur doit tout autant avoir une assurance en cas de décès ou d’incapacité. Son taux d’intérêt est plus bas comparé à et il  permet d’obtenir une plus grande somme par rapport aux autres types.

Les particularités avantageuses

 

Pour les prêts travaux, les possibilités sont larges. Chacune des catégories voue a donner plus de choix et de stabilité aux emprunteurs. Aussi, le taux d’intérêt demeure fixe pour toutes les catégories de prêts travaux existantes. La durée de remboursement est également plus intéressante car elle est comptée en fonction du montant de la somme demandée et de celle obtenue.

Les possibles inconvénients

 

Pour les crédits travaux, les sommes les plus moindres engendrent de plus importants intérêts. Non seulement, la durée du traitement des dossiers se trouve être largement plus étendu comparé aux différents types de prêt. Les prêts immobiliers sont souvent plus difficiles à obtenir en raison des exigences plus accrues de la part des organismes prêteurs.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *