Les différents pièges à éviter concernant l’assurance chien

Un propriétaire d’animal domestique comme le chien a le devoir de souscrire une assurance pour son compagnon. Le marché actuel des assurances propose un grand choix d’offres de mutuelles pour chien. Vous avez donc une large sélection en tant que possesseur d’animal responsable. Mais parmi ces nombreuses propositions, il y a certaines qui ont quelques pièges. Une grande partie des maîtres se font avoir dans ces pièges à cause d’une méconnaissance des situations d’assurance chien. Afin de vous éviter de faire des erreurs lors de la souscription d’une mutuelle pour votre chien, découvrez donc ces différents pièges.

Les conditions de résiliation, des points essentiels à vérifier avant de signer

Avant de signer le contrat d’assurance chien, le possesseur de l’animal doit faire bien attention aux modalités de souscription et de résiliation. Il est essentiel qu’il vérifie avec soin les différentes conditions inscrites sur le contrat. La plupart des compagnies mettent certaines closes comme le fait que l’assureur ait la possibilité de résilier le contrat d’assurance chien en cas d’animal souvent malade ou d’un nombre élevé de demandes de remboursement. Il faut donc faire bien attention dans la lecture des conditions. Afin de choisir la meilleure mutuelle pour chien, sachez qu’utiliser un comparateur en ligne vous permet de trouver des assurances suivant des bonnes conditions de souscription et de résiliation.

Les garanties optionnelles, des éléments à connaitre avant tout

Les offres d’assurance animal domestique sont vraiment diverses. La couverture de certaines mutuelles peut comporter quelques garanties optionnelles. Certaines prises en charge sont au choix du propriétaire souscripteur. Il y a par exemple l’assurance complémentaire en cas de perte de l’animal ou bien de remboursement de frais liés à son décès… Il est absolument nécessaire que vous examiniez soigneusement les propositions des compagnies.

Les situations d’exclusion dans un contrat d’assurance animal

Il faut savoir que les compagnies d’assurance proposent des offres diverses qui ne sont pas similaires. Chacun a sa propre politique. D’autres prennent en charge certains types d’accidents que certains assureurs ne prennent pas. Prenant l’exemple, d’un cas d’accident de chute, la majorité des offres d’assurance chien et chat ne remboursent pas des frais d’hospitalisation liés à des chutes d’un balcon, mais certaines compagnies oui ! Il s’agit là d’un cas d’exclusion qu’il est important de considérer lors de votre choix. Il faut donc bien étudier les offres avant de faire sa sélection.

Les délais de carence

Les erreurs autour de la souscription d’une assurance animal domestique se font toujours lorsqu’on est mal informé sur les délais de carence. Qu’est-ce que c’est au juste ? La plupart des propriétaires de chien ne savent pas encore ce que signifie ce terme. Pour une définition simple, il s’agit du laps de temps entre la signature du contrat d’assurance et du début effectif de sa couverture. Renseignez-vous minutieusement au sujet des délais de carence auprès de l’assureur choisi ! Le manque d’informations est toujours la cause principale des erreurs durant la signature d’un contrat d’assurance pour son chien ou son chat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *