Comprendre et découvrir le portage salarial

Considéré comme un secteur prometteur pour l’emploi, le portage salarial aide les travailleurs indépendants à exercer librement leur métier. Grâce à la signature d’un contrat de travail souscrit, ces personnes bénéficient de toute la couverture sociale comme un salarié ordinaire.

Comment fonctionne le portage salarial ?

Le portage salarial fait appel à trois acteurs distincts à savoir : le client, le porté et la société de portage. Le premier peut se révéler être une entreprise, une administration, une collectivité locale ou une association. Quant au deuxième, il se définit comme un expert dans un ou plusieurs domaines. Ce protagoniste effectue les missions du précédent intervenant. Pour la société de portage, elle joue le rôle d’intermédiaire entre ces deux parties.

Concernant la rémunération en portage salarial, les taux varient selon le niveau de la mensualité du consultant en fonction du plafond de la sécurité sociale et de son statut dans la boîte. C’est à la société de s’occuper de tous les propos administratifs y compris les dépenses professionnelles, le calcul des charges patronales, la déduction des cotisations sociales ainsi que les frais de gestion.

Cette nouvelle forme d’emploi s’adresse aux profils souhaitant gagner en indépendance tout en gardant les privilèges de la position de l’agent. Il aide donc les autonomes, les entrepreneurs, les retraités actifs ou jeunes diplômés pour exercer un métier sans condition d’âge ou d’expérience.

Avantages du portage salarial

Le portage salarial se définit comme une option offrant de multiples avantages pour tester un nouveau programme. À la création d’une boîte, ce concept se présente comme une alternative intéressante. Il permet de travailler autrement et s’adapte aux besoins de chacun notamment dans le domaine du conseil, de l’expertise, de l’audit et de la gestion de l’ébauche.

Le porté peut bénéficier de la protection sociale du régime général et d’une assurance contre le chômage. Le prestataire du service a alors la possibilité de tester un projet en toute sécurité. De ce fait, il remplit ses fonctions en ne supportant quasiment aucun risque au niveau de sa responsabilité. En effet, il n’a pas de boîte à diriger notoirement. Il peut ainsi se décharger de tous les propos administratifs comme la facturation et le paiement. A ce stade, le gain de temps semble considérable pour se tourner vers d’autres préoccupations ou se consacrer exclusivement au métier proprement dit. De plus, la gestion des relations avec le client est aussi assurée par l’entreprise de portage salarial.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *