Comment fonctionne l’assurance perte d’emploi dans un crédit immobilier ?

Vous venez de souscrire un crédit immobilier pour l’achat de votre maison et votre conseiller bancaire vous a proposé la mise en place d’une assurance perte d’emploi. Q’est ce que c’est que cette assurance ? Quel est son fonctionnement et dans quels cas, cette assurance ne prend pas en charge le sinistre déclaré ? Réponses

Qu’est ce que c’est l’assurance perte d’emploi ?

L’assurance perte d’emploi vous permet d’être indemnisé lorsque vous perdez votre emploi à la suite d’un licenciement. En ces temps de crise actuelle, il est toujours de bonne augure de se protéger contre les accidents de la vie : un divorce, un licenciement, une maladie …

Bref, vous l’aurez compris, l’assurance emprunteur dans un crédit immobilier vous permet d’être indemnisé en cas de maladie ou d’accident mais cette assurance ne vous protège pas de la perte d’un emploi.

Ainsi, les compagnies d’assurance ont mis en place cette assurance pour justement vous protéger d’un licenciement et vous indemniser en remboursant une partie ou la totalité de votre emprunt.

Lorsque vous rencontrez un probleme de paiement de votre loyer lorsque vous êtes locataires, le risque est l’expulsion du logement. Pour un crédit immobilier, le risque est que votre maison ou votre appartement soit saisi.

Quel est le fonctionnement d’une assurance perte d’emploi dans un prêt immobilier ?

Lorsque vous êtes licencié, l’assurance vous indemnise en réglant à votre banque une partie ou la totalité de votre échéance de crédit. Seulement pour prétendre à cette assurance et donc être indemnisé, vous devez être salarié et justifié d’une ancienneté dans l’entreprise qui varie selon la compagnie d’assurance.

Bien entendu, vous devrez fournir à la signature des contrats, des justificatifs prouvant votre CDI et la date à laquelle vous avez été embauché dans l’entreprise.

Si vous êtes en profession libérale, auto-entrepreneur, artisan ou commerçant, l’assurance perte d’emploi vous sera automatiquement refusé.

L’indemnisation peut être partielle c’est à dire qu’une partie de votre mensualité est payé par l’assurance mais elle peut aussi être totale dans le sens ou l’intégralité de l’échéance est prise en charge par l’assurance jusqu’à ce que vous retrouviez un emploi.

Enfin, l’indemnisation peut être immédiate dans le sens où dès votre licenciement, la compagnie d’assurance prend en charge votre mensualité de crédit ou intervenir après un délai de carence c’est à dire que la prise en charge ne s’établit qu’à partir d’un certain nombre de jours ou de mois.

Quels sont les exclusions à la prise en charge d’une assurance perte emploi ?

Il est vrai que cette assurance offre de nombreux avantages et permet de vous garantir le remboursement de votre crédit en cas de licenciement. Seulement, de nombreuses explussions sont prévues. Ainsi en fonction de certaines situations, l’assurance perte d’emploi dans un crédit immobilier ne fonctionnera pas. Voici les cas d’exclusion :

Les salariés en période d’essai ou en pré-retraite ne seront pas pris en charge par l’assurance

Si vous démissionnez volontairement de votre emploi, votre compagnie d’assurance refusera de vous indemniser

Pour les personnes en chômage partiel, aucune indemnisation également

Les licenciements non pris en charge par Pôle Emploi (anciennement ASSEDIC) ou l’Etat font également des cas d’exclusion. Il est impératif que vous soyez indemnisé par Pole emploi pour prétendre à faire valoir vos droits à l’assurance perte d’emploi.

Le chômage intervenant à l’issue d’un non-renouvellement de contrat à durée déterminée c’est à dire que si vous êtes en CDD et que vous n’obtenez pas de CDI, l’assurance n’indemnisera pas.

Un conseil : Avant de souscrire à une assurance perte d’emploi, vous devez nécessairement lire les conditions générales de vente du contrat et vous assurer que vous répondez bien à la prise en charge de votre assurance en cas de licenciement.

Il serait dommage que pendant plusieurs années vous payez une prime d’assurance pour au final; vous rendre compte que celle-ci ne vous indemnisera pas.

De plus, faîtes jouer la concurrence et renseignez vous sur les tarifs des différentes assurances. Prenez également en compte les cas d’exclusions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *