Comment acheter des parts de SCPI à crédit ?

La plupart des investisseurs préfèrent acheter des parts de SCPI à crédit afin d’en tirer profit. Effectivement, cette opération permet de bénéficier d’un avantage fiscal ainsi que de l’effet de levier de l’emprunt immobilier. La première étape à effectuer serait de convaincre son établissement bancaire d’accorder un prêt immobilier ou à la consommation. Bien sûr, il existe d’autres solutions pour obtenir un crédit immobilier pour financer l’acquisition des parts des SCPI.

Effectuer une demande à son banquier pour acheter des parts de SCPI à crédit

Certes, obtenir un crédit immobilier auprès d’une banque pour l’achat des parts de SCPI ne sera pas du gâteau, mais c’est indispensable pour bénéficier de l’effet de levier permettant d’optimiser l’investissement. Normalement, si l’établissement de crédit du souscripteur est en partenariat avec le gestionnaire de la SCPI, il recevra l’offre de prêt SCPI dès le lendemain de sa réception. Quoi qu’il en soit, un établissement de crédit ne peut pas accorder un prêt immobilier à un épargnant ayant une capacité d’emprunt insuffisante. En revanche, sa banque n’hésitera pas à adhérer à son projet s’il est déjà propriétaire d’une résidence principale. En effet, le CRELOG ou le Crédit Caution Logement et la Caution sont les garanties demandées par l’établissement prêteur avant d’accorder un crédit immobilier à ses clients. On peut toujours s’adresser directement au Crédit Foncier, Crédit Nord ou à la Caisse d’Épargne pour financer ses parts de SCPI à l’aide d’un prêt immobilier ou à la consommation.

Quels sont les différents types de crédit immobilier possibles ?

Le financement de parts de SCPI à crédit reste la meilleure solution pour se constituer un patrimoine immobilier en Europe et de percevoir des revenus complémentaires de manière trimestrielle. D’ailleurs, les risques locatifs sont mutualisés étant donné que les actifs sont répartis sur différentes régions. L’épargnant doit bien réfléchir sur le type de crédit correspondant à sa situation. Il a le choix entre le prêt amortissable et le crédit In Fine. D’un point de vue général, les investisseurs souhaitant financer l’acquisition des parts de SCPI à crédit optent pour l’emprunt amortissable. Il sera remboursé par mensualité constante et les intérêts seront pris en compte. La banque peut accorder un crédit à la consommation à son client si la somme sollicitée par celui-ci reste inférieure à 75 000 €. Quoi qu’il en soit, son taux élevé peut avoir un impact négatif sur la rentabilité de l’opération. Les investisseurs assujettis à l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière), qui remplace l’ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune) depuis le 1er janvier 2018 peuvent demander un crédit In Fine à son banquier pour financer l’achat de ses parts de SCPI. Étant donné qu’ils disposent d’une importante liquidité, ils pourront rembourser la totalité du montant emprunté une fois que le crédit immobilier est terminé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *