Banque et emploi

Le secteur bancaire est un secteur très dynamique avec un nombre d’opportunités de plus en plus important, notamment depuis le développement de la banque en ligne depuis quelques années. C’est aussi une filière qui valorise grandement l’alternance, cursus qui peut constituer un tremplin certain pour commencer une carrière. Parmi les nombreux métiers de la filière bancaire, voici les trois qui intéressent le plus les recruteurs de ce secteur.

Chargé de clientèle pour particulier

Il est l’interlocuteur privilégié entre le client et la banque. Il s’occupe de gérer les problématiques quotidiennes des clients vis-à-vis de leurs comptes bancaires mais s’avère aussi force de conseil sur tous les produits que propose la banque, qu’il s’agisse de l’assurance vie ou encore du crédit. Sa mission est donc d’accompagner le client au quotidien mais aussi d’identifier les opportunités ou les risques financiers de son portefeuille. C’est l’un des métiers les plus ouverts en termes de recrutement, sachant qu’il sera nécessaire d’avoir le BAC au minimum pour postuler.
Le chargé de clientèle devra ainsi être capable de maîtriser l’univers bancaire sous ses aspects administratifs, juridiques, comptables mais aussi commerciaux. Un sens relationnel et de l’organisation sont évidemment l’essence de ce métier qui impliquera de savoir gérer la masse de travail tout en apportant une solution adaptée aux besoins de la clientèle.

Conseiller en patrimoine

Le conseiller en patrimoine est avant tout spécialisé dans la gestion du patrimoine d’un client, embrassant ainsi une connaissance importante de nombreux supports d’investissements (bourse, immobilier…). Très en vogue depuis quelques années, le métier de conseiller en patrimoine est très prisé par les recruteurs bancaires étant donné qu’il s’agit d’un métier très spécialisé et à haute valeur ajoutée pour la banque. En effet, le conseiller devra être capable de maîtriser l’environnement fiscal et juridique de nombreux pays, dont certains privilégiés à l’investissement. Il doit conseiller son client sur la manière la plus optimale d’investir son argent, après avoir défini avec lui le degré d’agressivité qu’il veut associer à celle-ci.
Ce métier implique donc un solide bagage scolaire (BAC+4 minimum), une maîtrise de plusieurs langues étrangères, mais également des compétences communicationnelles certaines.

Opérateur de marché

L’opérateur de marché est un élément central de la banque d’investissement. Son rôle est d’investir l’argent de la banque en effectuant des opérations de placements et / ou de spéculation sur les marchés financiers. Il doit être capable de pouvoir déceler les opportunités d’achats et de ventes dans des environnements incertains, avec comme but de dégager un bénéfice. Par ailleurs, le métier d’opérateur de marché nécessite une excellente force de négociation, notamment à travers les nombreux contacts qu’il entretient avec les intermédiaires et avec lesquels il devra faire valoir les conditions de placements et d’emprunt qui sont le plus avantageux pour son client.
Il s’agit d’un métier difficile qui nécessite idéalement un BAC+5 dans une école de commerce spécialisée dans les cursus de finance de marché, avec une expérience significative en tant que stagiaire dans le front office. La maîtrise de ses émotions, de plusieurs langues étrangères ou encore de connaissances pointues en mathématiques financières sont des impératifs pour évoluer dans ce métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *